LUCKY MONKEY

VENDREDI 23 AOÛT 2019

Une idée folle de mélanger le Séga traditionnel de l’Océan Indien avec le Reggae des Caraïbes.
“… une sorte de reggae à trois pattes!” Venu des migrations malgaches, le séga est la musique de l’esclavage. Elle se joue avec un compte 6/8 et raconte les péripéties de la vie d’un “zilwa”. Souvent réprimé, le séga est préservé grâce aux rebelles marrons. Ils vivent dans les montagnes et préservent la culture malgache. Devenue folklorique, cette musique avait perdu son âme. En s’inspirant des idéaux du marronnage, le “Seggae” donne un nouveau souffle à la musique de l’Océan Indien.
SEGGAE, LE MELANGE ENTRE REGGAE ET SEGA LA MUSIQUE PHARE DE LA CULTURE RASTA
Le seggae a permis leur acceptation dans la société mauricienne. Les choses dérapent lorsque la police emprisonne et tue le “Seggae-Man” devenu une icone locale. Avec les émeutes de Février 99, le grand public réalise l’ampleur de la musique Seggae.
Kaya devient un martyr. Le pays se soulève : le choc et la violence prennent le dessus.
Une fois le calme revenu, la culture rasta se propage dans le pays et les textes de Kaya deviennent cultes.
Aujourd’hui, Lucky Monkey apporte la bonne nouvelle sur les radios et en soirée. Malgré la répression, le Seggae a su maintenir en vie la culture Rastafari dans l’Océan Indien et continue d’inspirer de nombreux artistes. Avec pour but de préserver et de propager l’héritage du Seggae et la musique créole, Lucky Monkey est un projet de production et de propagation de musique consciente dans l’Océan Indien. Une collection authentique et vivante de musique engagée en créole mauricien.

A découvrir aussi sur les réseaux sociaux:

Menu