JOSHILA DHABY

Originaire du petit village de Pamplemousses, dans le nord-ouest de l’île Maurice, Joshila a grandi en s’imprégnant du paysage tropical qui l’entourait. Elle dessine, fabrique des pochoirs et peint dans les rues. Ses œuvres traduisent sa passion pour l’écologie et son travail ambitionne d’être un sujet de discussion. La plupart de ses œuvres sont une sensibilisation au développement durable. Son travail sur la création de textes qui cherchent à informer sur des sujets tels que la menace de l’origine humaine sur l’environnement et la faune, souhaite attirer l’attention sur l’importance de nos actes et sur notre responsabilité en tant que citoyens d’un État au milieu de l’océan. La recherche intellectuelle joue un rôle important dans son travail. Cependant, l’impact émotionnel et visuel demeure une partie importante.

Le travail de Joshila se traduit de différentes façons, qu’il s’agisse de pochoirs ou de détails qui contiennent de manière subtile des messages que le spectateur peut interpréter. Les parties les plus importantes des pochoirs sont les sentiments traduits, les passerelles et l’histoire qu’ils racontent. Son principal moyen d’expression artistique est le graffiti au pochoir ou le street art. Parmi les lieux où l’œuvre de Joshila a été créée et / ou exposée figurent Copenhague, Bristol, Miami, Maurice, Johannesburg et Ringsted. Joshila aime rencontrer des gens lors de ses événements de peinture et entendre l’interprétation de son travail par les téléspectateurs.

A découvrir aussi sur les réseaux sociaux:

Menu