ELISE MORIN

“WasteLandscape” est une déclinaison de paysages artificiels vallonnés revêtus d’une cuirasse de milliers de CD invendus et collectés, triés et cousus à la main. “WasteLandscape” voyage depuis 2011, en se métamorphosant au gré des lieux qui l’accueillent, permettant aux artistes d’explorer des topographies différentes. “Waste Landscape” s’est dilaté, rétracté et reflété dans les espaces via des systémes d’éclairage et sonorisés pensés in situ, plongeant les visiteurs dans une immersion totale et dynamique.

L’installation dialogue avec son environnement, le transforme et s’empreint de son sens et de ses formes. Les CDs sont des supports de mémoire condamnés disparaissant peu à peu de notre quotidien pour participer à l’édification d’immenses déchetteries toxiques à ciel ouvert, flottantes ou enfouies. Fabriquée à base de pétrole, cette nappe réfléchissante façonne des dunes aux reflets métalliques. L’échelle monumentale révèle l’aspect précieux d’un petit objet du quotidien.Ce projet s’inscrit dans une démarche globale avec des enjeux environnementaux et sociaux autant qu’artistiques, une approche innovante et engagée depuis son mode de production, ses expositions et jusqu’à sa fin de vie.

“Waste Landscape” s’expose dans des lieux cohérents avec les enjeux du projet : rôle de l’art dans la société, sensibilisation aux problématiques environnementales par la culture, mode de production alternatif et valorisation d’associations de quartier et de réinsertion.

“Waste landscape” est un projet qui bouleverse les limites entre l’art et la société, il permet la participation du plus grand nombre comme des prisonniers à Kocise dans le cadre d’un programme de réhabilitation, des jeunes en réinsertion professionnelle, des étudiants etc…

Waste-Landscape met en abîme les modes de productions artisanaux.

Actuellement constituée de disques invendus, l’installation évolue par le remplacement progressif de CD collectés, usagés. Waste Lansdcape a déjà permis de nombreuses collaborations et expérimentations : des créations sonores qui s’appuient sur le crissement de la cuirasse de CDs enregistré durant le montage, à leur lecture aléatoire, à leur dégradations … des concerts , des projections, des programmations d’éclairage dynamique, des performances qui font tous écho aux différents aspects du projet global.

A découvrir aussi sur les réseaux sociaux:

Menu